Tartinade d’ailleurs

Bonjour à vous 😃

J’ai récemment été agréablement surprise de voir paraître à la Une de la newsletter des @lionessesoA une photo d’un de nos produits. Ce fut pour moi, un pur moment d’exaltation et je suis vraiment reconnaissante à ce groupe de femmes entrepreneurs qui a pour mission de mettre en avant l’entreprenariat made in / by Africa par des femmes Africaines.

En effet, le continent Africain regorge de ressources tant naturelles qu’humaines. La femme Africaine est un élément très essentiel dans l’économie de ce magnifique continent.

J’ai crée la marque EVELEA afin de promouvoir le légume  » africain  » afin qu’il sorte des sentiers battus et trouve sa place également sur les tables du monde.

M’inspirant de recettes traditionnelles de mon enfance et puisant dans d’autres cultures, je crée des préparations culinaires qui permettent de mieux se familiariser avec trois légumes phares :

. Pondu ( feuilles de manioc )

. Biteku-teku ( amarante )

. Ngaï-ngaï ( oseilles  )

Aujourd’hui, je vous partage une petite création très délicieuse qui accompagnera parfaitement vos entrées, vos bouchées, vos apéritifs, vos amuse-bouche, vos dégustations…. Il s’agit d’une tartinade à base des trois légumes pré -cités.

IMG_8820

Pâte très légère et aérée parfaitement sucrée-salée.

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur nos produits, vous pouvez visiter notre site http://www.eveleafoods.com et également téléphoner au +32.493.96.08.50

A bientôt pour de nouvelles découvertes culinaires 😋😋

Publicités

Mon surprenant gâteau au speculoos 😉😋

Bonjour à tous !

Me voici de retour avec une de mes recettes hors des sentiers battus. J’adore cette cuisine qui n’est absolument pas stéréotypée et qui offre au palais des sensations d’évasions.

On peut tout mélanger en cuisine, on peut tout associer ! Ah bon?! J’entends d’ici les cris d’étonnement 😄

Tout peut être associé mais cela ne signifie pas que TOUT sera bon car LE GOÛT est le baromètre d’un plat réussi. Un plat qui régale, qui a du goût, est un plat réussi aussi simple soit-il.

Pour cette recette, j’ai mélangé du biscuit speculoos aux légumes !

Imvraisemblable ! Et pourtant, délicatement bon. N’hésitez pas à reproduire la recette avec d’autres légumes tels que des épinards, des carottes….

Voici la recette :

1. Passez vos biscuits speculoos au mixer sans ajout de matières grasses car c’est un biscuit riche.

IMG_8709

2. Vous obtenez un mélange très sablé que vous pouvez étaler sur un moule de votre choix

 

 

 

3. Mettre ce fond de plat au réfrigérateur pendant 30 à 45 min

4. Pendant ce temps, préparez vos légumes, bien les cuire et saler très légèrement. Ne pas mettre trop d’épices afin de mieux préserver le goût du speculoos pendant le melange. Ici, j’ai choisi 3 légumes africains : Pondu ( feuilles de manioc ), biteku-teku ( feuilles d’amarante), ngai-ngai ( oseilles ). Vous pouvez vous procurer ces légumes cuits et prêts à l’emploi via http://www.eveleafoods.com

Une fois que vos légumes sont bien cuits, il faut les égoutter au passoir sinon ils vont alourdir votre pâte.

5. Sortez votre fond de plat. La pâte doit être solide au toucher ( palper avec le dos de la main ). Étaler par couche et recouvrir au fur et à mesure de couche de speculoos

 

 

Ne chargez pas trop car c’est un pâte de biscuit et elle risque de ne pas tenir. Étaler donc de fine quantité de légumes.

6. Lorsque vous avez complètement confectionné votre gâteau, le remettre au réfrigérateur pendant 1h.

7. Servir frais, saupoudrez de cannelle

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Asperge, bacon et amarante, un mariage parfait 👍🏾

Hello, hello !

 

C’est la saison des asperges !

Le biteku-teku ( amarante ) s’invite à table.

C’est un légume très croquant avec un goût qui rappelle légèrement la noix.

C’est une préparation très simple qui fera le bonheur des petits et des grands.

Le plus difficile, c’est de trouver des feuilles d’amarante précuites entières et prêtes à l’emploi. Vous pouvez en trouver via http://www.eveleafoods.com

Recette très simple :

Nettoyez vos asperges et Les cuites à l’eau 10-15 min.

Enroulez l’asperge dans la feuille d’amarante précuite et enveloppez les légumes dans une tranche de bacon 🥓

Frire sans graisse car le bacon gras suffit

IMG_8675

Servir avec une sauce verte aux légumes. Ici, j’ai préparé une sauce verte à base de Pondu ( feuilles de manioc ) dont je partagerai la recette dans une prochaine publication.

IMG_8685

Bon appétit 😋

Nid de pondu

Pour préparer un bon plat de Pondu ( lire pondou ), il faut…du pondu !😃

Le Pondu est l’appellation Lingala ( langue locale de la république démocratique du Congo, ancien Zaïre) de feuilles de manioc.

La préparation basique est faite de feuilles de manioc pilées que l’on cuit de facon très spécifique avec des oignons, des aubergines, du poivron, des poireaux

IMG_8647.PNG

Et, bien-sûr de l’huile de palme car cette préparation est ancestrale et la noix de palme étant répandue et à portée de tous, il était donc normal de cuisiner à l’huile de palme 😀

J’ai revisité la préparation et j’ai remplacé l’huile de palme par une huile moins saturée ( vous avez le choix ).

Dans des coques d’oignons pochées, j’ai versé mon Pondu cuits, mixés et préparé avec tous les condiments ci-hauts mentionnés.

Servir frais avec des jeunes pousses d’amarante. Viande, poissons , riz, pommes de terres accompagneront parfaitement cette préparation

IMG_8550

Mousse de saumon dans un biscuit calebasse à base de pondu

Le soleil qui revient apporte des envies de glaces, de fraîcheur gustative.

Pour changer du biscuit classique, j’ai testé une coupe à base de feuilles de manioc.

 

 

Combinée à une mousse de saumon , le résultat est bluffant : un croquant-moelleux salé où l’on peut très bien goûter à la feuille de manioc.

 

 

C’est un merveilleux biscuit très simple à réaliser et qui donne une touche d’originalité exceptionnelle à cette gourmandise exquise.

 

 

À bientôt 👋🏾

Saviez-vous que…

 

📍Saviez-vous que le Pondu fait partie de la famille des euphorbiacées ?
Sa consommation procure un réel plaisir et un grand bien-être.

Pondu ( en lingala, langue locale de la Rdc ) signifie feuilles de manioc.

Il contient une infime partie de cyanure ( très minime ) et doit donc être lavé à l’eau chaude et bouilli , avant sa consommation.
Il ne se mange pas cru !

Les feuilles peuvent être consommées, cuites, entières ou pilées.

La première eau de cuisson est à éliminer : cela permet de faire disparaître l’apparition d’un arrière goût d’amertume lors du processus de préparation.
C’est un légume légèrement sucré donc très apprécié par les enfants.

C’est un légume très répandu en régions tropicales et constitue la base de repas de beaucoup de famille en Afrique où il est massivement consommé. C’est un légume méconnu qui est très nutritif et offre d’immense possibilités culinaires.

Via ce blog, j’essaie de vous Le faire découvrir 😋😉

Verrines du soleil ☀️

Le légume est généralement considéré comme un accompagnant. Présenté ainsi, il est parfois difficile de le faire aimer et manger par plusieurs personnes dont les enfants. Sortir des sentiers battus, c’est le rendre vraiment intéressant et lui donner une allure chic.

La terre regorge de toutes sortes de légumes et dans chaque pays, il y a mult plats à base de légumes locaux.

J’ai voulu ici donner au pondu ( lisez « pondou » ) une touche légère en l’incluant dans une préparation de verrines à base poivrons rouges et verts et ricotta.

Parsemées de cacahuètes salées grillées, de pistaches grillées, le résultat est tout simplement exquis : une mise en bouche fraîche et fondante !

IMG_8382

 

 

Passez une excellente semaine ensoleillée, le printemps est là !

La cuisine de nos jours

 

Bonjour à tous !

Lorsque j’ai lancé les produits ( légumes ) Evelea, j’avais ( et je l’ai toujours ) une vision très précise quant à l’offre que je proposerais. Je n’ai pas spécialement grandi entourée de cordons bleus, de fins cuisiniers…pourtant, j’ai reçu un vrai et réel héritage pour la bonne cuisine traditionnelle. J’ai donc voulu partager à travers mes bocaux de légumes le goût d’une bonne cuisine se rapprochant le plus possible du produit frais, de la terre. Un produit aux saveurs naturels.

Nous vivons à une époque du » très vite fait « . Presque tout est numérisé, il faut aller vite mais surtout il faut vite faire pour vendre du beau ! La cuisine n’y a pas échappé ! Tout est fait pour faciliter la vie de la ménagère car la femme moderne a mille et une casquette alors lorsqu’il faut lui faciliter les tâches culinaires, why not? Légumes cuits, féculents cuits, viandes cuites, fruits découpés….se retrouvent dans les rayons de nos supermarchés. Le choix en aliments industriels est pléthorique ! Et l’on s’écarte, aussi vite que l’on introduit le » tout-fait « , de la cuisine de base, de cette cuisine qui chauffe à feu doux, de cette cuisine qui laisse mijoter le plat, de cette cuisine conviviale.

Tout au long de mon petit parcours, dans ce domaine, j’ai voulu me » pauser » afin d’apprendre, afin d’observer, afin d’entendre. D’où ma longue absence sur le blog. Que de merveilleuses découvertes ! A l’ère où tout est industrialisé, il y a encore et cela pour longtemps, le goût pour la cuisine traditionnelle, simple, conviviale et délicieuse car au fond, la cuisine est une forme de cépage qu’il faut cultiver avec amour et patience. C’est ce qui fait la vraie bonne cuisine : amour des produits et patience dans le savoir-faire.

A très bientôt pour de nouvelles découvertes culinaires !

Joujou B. Founder Evelea Foods

Feuilles d’amarante, chèvre et sauce tomate 🍅

 

C’est si bon et tellement agréable de déguster un bon ptit plat à l’ancienne.

Connaissez-vou l’amarante? Si pas, je vous invite à découvrir ce légume

Plat à l’ancienne façon « grand-mère  » car la cuisine de mamy regorge toujours de recettes délicieuses, simples et à la fois délicates. C’est une préparation au « feeling ». C’est une cuisine qui se juge non seulement à l’œil mais surtout au palais, Le goût étant le baromètre exhaustif !

J’ai donc pioché dans mes souvenirs d’enfance et je me suis revue assise à côté de ma grand-mère paternelle, près du feu  » au charbon  » et la regardant concocter un de ses plats qui nous ferait tous languir et tout cela, simplement !

Voici donc une préparation de feuilles d’amarante typiquement de chez nous ( RDCONGO ) mais qui pourrait très bien être revisitée avec des épinards, de la viande de bœuf, de l’aubergine….

ÉTAPE 1
Frire la viande de chèvre préalablement lavée et bouillie ( petite astuce : verser quelques gouttes de vinaigre sur la viande afin d’éliminer toute odeur désagréable pendant la cuisson ). Bien saler et réserver.
IMG_7869

ÉTAPE 2
Couper grossièrement des oignons, préparer une poêle avec de l’huile végétale et frire les oignons, dès qu’ils commencent à dorer , y ajouter de la tomate concentrée ou ( de préférence ) des tomates fraîches écrasées. Saler très légèrement

 

 

 

ÉTAPE 3
Faites bouillir vos feuilles d’amarante pendant 15 minutes. L’amarante est un légume qui cuit très rapidement. Il est donc préférable de ne pas le laisser mijoter afin de pouvoir Le déguster  » croquant  » et surtout d’en préserver les apports nutritifs
IMG_7870

ÉTAPE 4
Dans une casserole, mettre la viande de chèvre, la sauce tomate et les feuilles d’amarante. Rajouter un peu d’eau jusqu’à recouvrir légèrement Le mélange et porter à ébullition moyenne pendant 20 minutes.
À la fin de la cuisson, saupoudrer de noix de muscade et poser un petit piment vert ou rouge, selon votre choix.
À déguster avec Du riz cuit à la vapeur, de la pomme de terre ou de la polenta.
IMG_7874

MIIIAAAMMM ! BON APPÉTIT !